Prêt à jeter, un documentaire sur l’obsolescence programmée…

… ou comment nous avons fabriqué notre société de consommation.
Dans ce document, une question est posée et a retenue mon attention : Où est l’éthique lorsque l’on conçoit un produit pour qu’il tombe en panne? Car c’est effectivement ce qu’il se passe, les produits sont en majeur partie fabriqués pour une durée déterminée au-delà de laquelle il faut les jeter et racheter un produit neuf. Cette logique d’obsolescence programmée conduit à un gaspillage monumental et surtout à la pollution des pays du Tiers-Monde qui reçoivent tous les déchets dont nos sociétés capitalistes ne savent plus que faire. Le discours de la croissance à tout prix montre ici ses limites. Serge Latouche, interviewé dans le reportage, porte une révolution culturelle provocante : la décroissance. Ce concept s’appuie sur une volonté de sortir d’une logique de la démesure. Il s’agit de réduire son empreinte en consommant moins et mieux, en limitant le gaspillage. Ainsi, l’individu se libère du temps libre pour développer d’autres formes de richesses telles que le savoir et l’amitié parmi d’autres.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s