Initiatives au service de la transition – sélection presse novembre 2014

Je m’intéresse de près aux alternatives et à toutes les initiatives économiques, sociales, innovantes, locales,  qui permettront le changement vers une société plus solidaire et respectueuse de l’environnement.

Et si l’action locale pouvait changer le monde? Si vous en doutiez, d’autres se mettent en marche pour rendre la vie meilleure. La question est soulevée par un article de Télérama qui dresse un panorama de ce qui se fait et propose des lectures pour bien prendre la mesure du phénomène et se lancer à notre tour.

A LA UNE_Grenoble sera la première ville de France sans publicité. Décision salutaire qui mérite d’être soulignée.

Grenoble ville sans publicité en 2015

Présentation de l’initiative par la municipalité de Grenoble

 

CLIMAT_Mouvement de taille au niveau global: un accord Chine-Etats-Unis sur le climat a été annoncé. Qu’y a-t-il derrière? Décryptage par Novethic

ALIMENTATION, JARDINAGE, AGRICULTURE_Permaculture quand tu nous tiens! Lorsque l’on commence à s’y intéresser, la permaculture offre surprises sur surprises et des moments réjouissants comme lorsque j’ai découvert le keyhole ou jardin en trou de serrure originaire d’Afrique qui permet d’allier potager et compost et de contrôler l’arrosage.

Jardin partagé Nid du 12 - Crédits : Main Verte

Jardin partagé Nid du 12 – Crédits : Main Verte

L’initiative Graines open source est née de la volonté de lutter contre le brevetage du vivant par les groupes agro-industriels et chimiques comme Monsanto en proposant des semences libres de droits ou de brevets. Pour que la partage de semences entre producteurs puisse rester possible et légal.

RESEAUX, NOUVELLES TECHNOLOGIES_Le Fairphone, smartphone équitable fait l’objet d’un article dans le Figaro suite à l’émission Cash Investigation sur France 2 sur les dessous de nos téléphones portables.

Insolite, la commune de Green Bank aux Etats-Unis est devenue un lieu de vie refuge pour les victimes d’hypersensibilité électromagnétique. La raison de cet engouement est la présence d’un téléscope qu’il ne faut pas perturber avec les ondes radios, téléphoniques et le Wi-Fi.

INFOGRAPHIE_ Comment créer un tiers-lieu ou lieu partagé (colocation de bureaux, centre d’affaires, télécentre, espace de coworking, atelier partagé, hackerspace ou fablab)? Un schéma pour appréhender les principes, les bonnes pratiques et les écueils à éviter.

tierslieu

CULTURE_Le bookcrossing veut faire du monde une bibliothèque. Son principe : faire circuler les livres en les relâchant dans la nature et en les offrant dans l’espace public à celles et ceux que ça intéresse. Eux-mêmes pourront par la suite relâcher le livre ou proposer d’autres livres… L’échange sans fin en somme.

ENERGIES RENOUVELABLES_Une éolienne sous licence libre que l’on pourra construire chez soi a été conçue par un bureau d’études lorrain. Cette petite éolienne au rendement stable même avec un vent irrégulier est installable en milieu urbain et en montagnes. Les plans seront disponibles en licence libre. La première phase du projet a été financée à hauteur de 8 216 euros sur le site de financement participatif Ulule.

REEMPLOI, RECYCLAGE_Récylum propose une nouvelle campagne sur le recyclage des lampes usagées que j’ai pu voir dans le métro parisien. En cas de doute au moment de jeter votre ampoule : www.malampe.org

A l’approche de Noël, pourquoi ne pas organiser une session de troc dans votre entreprise? Un bon moyen de créer de la convivialité dans les entreprises pour un minimum d’organisation. Ici et des conseils pour votre organisation.

A DECOUVRIR, A LIRE_Connaissiez-vous Alexandre Grothendieck, mathématicien brillant doublé d’un écologiste engagé avant la semaine dernière? Moi, non et ce personnage au parcours atypique et fascinant est sorti de l’oublià l’occasion de sa mort… Libération a tiré son portrait et Médiapart a rassemblé une sélection d’articles de tous horizons ici.

2 ouvrages de témoignages de citoyens qui ont choisi de passer à l’acte et de changer de vie. Ils l’ont fait et montrent que c’est bel et bien possible. Je n’ai pas dit facile!

Permaculture, nourrir la terre et guérir les hommes de Perrine et Charles Hervé-Gruyer. Découvrez la ferme du Bec Hellouin

Permaculture
Vivre la simplicité volontaire, histoire et témoignages de parcours singuliers, des personnes qui ont choisi de d’être plus heureux en vivant avec moins. Au passage, vous pourrez découvrir la maison d’édition Le pas de côté.

Et toujours de qualité, les sélections alternatives d’Anne-Sophie Novel sur son blog, Même pas mal. Sélection 11 et 12. Je ne résiste pas au plaisir de vous dévoiler la très belle image de sa sélection de la semaine #12.

Van Gohg Path

L’image de la semaine: la Van Gogh Path inaugurée cette semaine aux Pays Bas, une piste cyclable éclairée dans la ville de Nuenen en honneur à « la nuit étoilée » du peintre qui y a vécu

A bientôt.

Pour l’environnement, on passe à l’acte? – revue de presse du 14 au 24 octobre

Protéger l’environnement, chacun le fait à sa manière : en dénonçant les pratiques qui lui portent atteinte, en recyclant, en réparant, en faisant du vélo, etc. Le tout est de passer à l’action.

TRANSITION_Suivez l’aventure Eotopia lancée par Benjamin et Yazmin sur les terres agricoles de Gérard à Hounoux dans l’Aude : un projet de communauté sans argent, éco-lieu végétalien où « tout sera gratuit, dénué d’échanges commerciaux ».

Le système d’exploitation libre Emmabuntüs, né dans une communauté Emmaüs et conçu pour le reconditionnement d’ordinateurs,  est peu à peu devenu une solution pour d’autres associations de lutte contre la pauvreté et la fracture numérique. Emmabuntüs ou l’informatique au service de l’humanitaire.

Faites un petit tour dans les coulisses de la ressourcerie l’Interloque en plein cœur de Paris : à la fois centre de tri et boutique, l’endroit privilégie autant que possible le réemploi, plus écolo que le recyclage.

Après les composteurs d’immeubles, un compost de quartier vient d’être mis en place dans le jardin de la maison des associations du 12ème arrondissement de Paris, ouvert à tous les habitants du quartier qui le souhaitent, sur inscription.

Compost de quartier - Paris 12ème

Compost de quartier – Paris 12ème

Réparer pour moins jeter, tel est le concept des repair cafés. Lieux stables ou éphémères, ce sont des lieux de rassemblement où se côtoient professionnels et bénévoles experts en réparation et les citoyens que la démarche attire.

ENVIRONNEMENT_ Dans la sélection alternative de la semaine d’Anne-Sophie Novel sur son blog « Même pas mal » du Monde, découvrez l’impressionnante vidéo extraite du documentaire Chasing-Ice qui relate la fonte d’un glacier. Et pleins d’autres choses encore.

 

L’Ademe a sélectionné pour nous les temps forts de la semaine. Au programme : journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, adoption de la loi sur la transition énergétique, familles à énergie positive, étude prospective sur la gestion des déchets d’emballages et de papiers graphiques à l’horizon 2030.

Dans le cadre de sa campagne sur la pêche au thon, Greenpeace dénonce les méthodes des pêcheurs de thon avec une vidéo d’un lanceur d’alerte sur la réalité de ce qui se passe en mer.  A ce propos, je vous invite à revoir la BD de Pénélope Bagieu sur le chalutage profond réalisée pour l’association Bloom (qui œuvre pour la conservation marine au travers la sensibilisation et la médiation scientifique des problématiques environnementales).

 

Mort de Suni et avec lui, le dernier espoir de survie d’une espèce de rhinocéros blancs.

TRAVAIL_Et si on imaginait la fin de l’emploi? nous propose la chronique de Vincent Liegey sur Reporterre. De son côté, dans son article « 10 pistes pour réinventer le travail », Anne-Sophie Novel fait la synthèse d’interrogations et de réflexions autour de l’emploi et du travail de demain. Un ouvrage y a attiré mon attention « Eloge du carburateur » de l’ex-universitaire américain Matthew Crawford qui a tout plaqué pour ouvrir un atelier de motos, présenté comme un essai jubilatoire sur la notion de travail.

AGRICULTURE_Des paysans de la Confédération paysanne sont en grève de la faim depuis le 15 octobre pour soutenir une agriculture de proximité. En effet, le changement des conditions d’octroi des subventions de la Politique agricole commune (PAC) et la Loi d’avenir agricole a la fâcheuse tendance à exclure les petits paysans et à faire la part belle aux grosses exploitations industrielles.

MOBILITE_L’usage du vélo à grande échelle pour remédier à la pollution. Un condensé d’initiatives du classique service de livraison à vélo au Sperm bike pour les livraisons de la banque de sperme de Copenhague par le blog du Monde, lesdébatsdudd.

SITE A DECOUVRIR_On passe à l’acte, un site qui met en valeur les initiatives positives des citoyens qui passent à l’action pour une société plus écologique et solidaire. Des projets vivants, à taille humaine et inspirants. Mention spéciale pour le bandeau qui défile en page d’accueil et qui présentent les portraits de ceux qui ont décidé de passer à l’acte.

Quelle place pour l’écologie? – Revue de presse du 6 au 12 octobre 2014

La semaine passée, j’ai sélectionné quelques infos pour vous. Dans cette revue, on parle consommation collaborative, transition énergétique, écologie, travail, économie, mobilité.

INITIATIVES_ Les fruits du voisin consiste à échanger des fruits entre voisins. L’opération a particulièrement bien pris à Fontenay-les-Briis dans l’Essonne où l’on troque non seulement les fruits, mais aussi les légumes, les confitures et les boutures, un vrai troc végétal.

L’échange entre voisins porte aussi sur les outils de bricolage ou de jardinage, des ustensiles de cuisine, des livres, un accès WiFi, etc… En témoigne les 100 sites existants, recensés par le blog de la consommation collaborative. Mention spéciale pour le projet suisse Pumpipumpe découvert sur le blog Ecoloinfo, traduit par « prête moi ta pompe à vélo », qui invite à coller sur sa boîte aux lettres des stickers indiquant les objets que l’on veut bien à prêter à ses voisins. Non seulement pratiques, les autocollants sont vraiment sympas.

Pumpipumpe

Le Fairphone, smartphone équitable est-il une alternative crédible ? C’est la question que pose le site Eco-sapiens, sur une actualité originale du site Ecoconso.be.

EVENEMENTS_Lundi soir 6 octobre, Reporterre organisait une rencontre sur le thème porteur d’espoir de « L’écologie au cœur de la reconstruction politique ». Au programme, une réflexion sur la nécessaire reconstruction voire refondation de la politique. Le succès a été au rendez-vous avec un théâtre Dejazet qui a fait salle comble. Lire le compte-rendu

Mardi et mercredi 7 et 8 octobre, le Forum du nouveau monde organisé par l’OCDE s’interrogeait sur l’avenir du travail, sur ce que devient l’innovation et son rôle dans le changement de nos sociétés, sur l’Europe de demain et sur l’importance de pérenniser le progrès humain et renforcer la résilience. Beau programme. Le débat d’idée, sera-t-il poursuivi d’actions cohérentes et réellement porteuses d’avenir ?

ENTREPRISE_Mardi toujours, la Tribune a dressé le portrait type du patron français selon une étude menée par l’Institut français du gouvernement des entreprises (IFGE, créé par l’EMLYON Business School) entre 1992 et 2012 : homme, 53 ans, formation d’élite. La voilà la raison du blocage relatif à l’évolution des modes de production et des pratiques managériales. Ils viennent tous du même sérail, sont tous formés aux mêmes méthodes et reproduisent les mêmes schémas et organisations d’entreprise. Le mode de pensée capitaliste est ainsi reproductible à l’infini.

ENERGIE_Le débat sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim refait surface à l’heure où les parlementaires discutent du projet de loi de transition énergétique. Profitons-en pour signer la pétition, pour que le chef de l’Etat français honore son engagement pris lors de la campagne présidentielle de 2012.

Ce fameux projet de loi ne fait d’ailleurs pas l’unanimité au sein des ONG qui doutent de ses réelles avancées. Décryptage par Novethic

Dans son ouvrage « Gaz de schiste, le vrai du faux », Olivier Blond, journaliste invite à s’interroger sur l’opportunité de l’exploitation des gaz de schiste au regard de la véritable ruée vers l’or dont certains Etats américains ont fait l’objet.

MOBILITE_La couverture médiatique n’est pas la même que pour le Mondial de l’automobile bien sûr, mais quelques voix s’élèvent en faveur d’une autre approche de la mobilité. L’ouvrage « Critique de la raison automobile » de Florent Bussy propose de remettre l’automobile à sa place. Pour mieux comprendre ce que cela signifie, lisez son interview ici. Philippe Descamps quant à lui, livre dans le Monde diplomatique de septembre un article intitulé Plaidoyers pour la bicyclette qui explique entre autres les raisons du désamour des Français pour la bicyclette.

PHOTO CHOC_Ce n’est pas du Paris Match mais cela produit son effet ces photos bouleversantes de pollution plastique aux Maldives qui montrent un envers du décor loin d’être idyllique et de 35 000 morses réfugiés climatiques, entassés sur une plage d’Alaska faute de banquise.

35 000 morses réfugiés climatiques sur une plage d’Alaska faute de banquise

SITE WEB_ http://www.nuitfrance.fr : un site dédié à la lutte contre la pollution lumineuse que nous fait découvrir le blog Ecoloptimiste, chroniques de l’écologie heureuse.

L’ECONOMISTE JEAN GADREY prend la parole_Je terminerais par cette grande et grave question posée par  l’économiste Jean Gadrey dans le Monde diplomatique d’octobre : Faut-il vraiment payer toute la dette ?

Ce même Jean Gadrey qui ne cache pas sa consternation vis-à-vis du modèle économique high-tech et productiviste, prôné par Jeremy Rifkin dans son nouveau livre « La nouvelle société du coût marginal zéro ».

plaidoyer pour l'herboristerieNATURE_Un ouvrage a récemment attiré mon attention en librairie : Plaidoyer pour l’herboristerie qui invite à comprendre et défendre les plantes médicinales en tant que médecine alternative et naturelle. Il oriente, et c’est ce qui m’a plu, vers les outils nécessaires pour apprivoiser les plantes et l’herboristerie.

 

Les petits « riens » qui font que le monde change

Chaque jour, les médias livrent leur lot de nouvelles initiatives, tendances et autres évènements au service d’une économie plus sociale, plus solidaire, plus responsable. Voilà mon repérage de ces derniers mois …

TRANSITION ENERGETIQUE_ Dans le cadre du grand débat sur la transition énergétique, France Info a diffusé un cycle d’émissions sur la commune de Montdidier (Somme), véritable laboratoire de la transition énergétique.

ART PERFORMANCE ACTION_ Docnews, site au service de l’actualité de la communication, a présenté le 4 juin 2013, une artiste, Yolanda Dominguez, qui s’engage en faveur d’une production et d’une consommation plus responsable. Suite à  la catastrophe industrielle du Bengladesh du 24 avril 2013, elle a mis au point une performance morbide d’une vingtaine de minutes, baptisée Fashion victims. A proximité  des boutiques Mango, Zara et H&M Wizard sur la Gran Via de Madrid, vous pouviez voir de jeunes fashionistas étendues sur le sol, un pan de bitume les écrasant. http://www.docnews.fr/actualites/dans-monde,victimes-mode,36,17409.html

JARDIN POTAGER URBAIN_ Le journal officiel des banlieues a mis à l’honneur l’association Jardicité. A Villejuif, en banlieue parisienne, Jardicité, à l’initiative de Stéphane Kulesza, a développé une micro-production locale de fruits et légumes biologiques sur une douzaine de jardins, laissés en friche par des voisins. Celui-ci s’occupe des jardins, en échange l’association garde l’essentiel des récoltes destiné à la vente. Au sein de la communauté locale chacun s’y retrouve : les jardins sont cultivés et les habitants savent d’où vient ce qu’ils mangent.

Les Incredibles Edible ou en français les Incroyables Comestibles, vous connaissez ? C’est un phénomène répandu un peu partout dans le monde avec 250 communautés qui consiste à transformer l’espace public urbain en jardin potager gratuit et accessible à tous. Pour vous lancer, la méthode en 5 étapes.

HABITAT_ Youphil présente la tendance du cloud-housing en Espagne. Le concept est simple: rendre la vie plus facile, notamment en tant de crise. Les habitants disposent d’un appartement au sein d’un immeuble et partagent des espaces communs comme la garderie, la buanderie, la bibliothèque ou encore des potagers sur le toit. En d’autres termes, de l’habitat groupé.

INNOVATION TECHNOLOGIQUE _ Vu sur Netpublic le 2 juin 2013. Les fablabs n’en finissent pas de faire des émules. L’association Limouzi Lab, dont l’objectif est d’ouvrir un fablab à Limoges, a même mis en place un blog afin de faire partager son expérience en matière de création d’un fablab. Comment créer un fablab en 7 jours ? La réponse est là.

Un chargeur de batterie solaire à retenu mon attention : le Waka waka. Ce pour deux raisons : d’une part, il est constitué de matériaux à faible empreinte carbone et est 100 % recyclable et d’autre part, lorsque vous en achetez un, vous en donnez un à une personne en situation de précarité énergétique, par le biais de la Waka Waka Foundation.

HUMANITE_ Les valeurs d’humanité et du bien vivre ensemble se font une place de choix dans le modèle d’avenir de notre société, imaginé par un nombre croissant de penseurs de notre époque.

Le 14 juin, un petit ouvrage de 40 pages a été publié aux éditions Le Bord de l’eau : Manifeste convivialiste. Déclaration d’interdépendance. Alain Caillé, sociologue à l’origine de ce projet, a rassemblé 64 intellectuels, parmi lesquels Serge Latouche, Edgar Morin et Patrick Viveret, autour du convivialisme, comme réponse aux quatre crises morale, politique, écologique et économique qui menacent l’humanité. Ce ne sont pas les initiatives qui manquent, c’est leur regroupement autour d’un principe fort et identifiable par tous. Tel est l’objectif de ce livre. Montrer qu’au-delà des divergences, un autre monde est non seulement possible mais indispensable.

>> Lire l’interview d’Alain Caillé sur Lavie.fr

>> Un site dédié, http://lesconvivialistes.fr/

>>Découvrez Patrick Viveret et son dernier ouvrage, La cause humaine : du bon usage de la fin d’un monde dans l’émission de France Culture, Les Racines du ciel du 17 février 2013.

L’évènement Dialogues en humanité a eu lieu du 5 au 7 juillet 2013 à Lyon, dans le parc de la Tête d’Or, sur le thème « Osons la métamorphose pour réussir le 21ème siècle ». Dialogues en humanité, mouvement initié en 2002 lors du Sommet Mondial de Johannesburg, est un forum, propice à l’échange et à la rencontre autour de la question humaine. Pour en savoir plus : http://www.dialoguesenhumanite.org/

SITE A LA UNE_ Say Yess.com, passons à l’action http://www.say-yess.com/

Créé par le Programme Jeun’ESS, Say Yess a pour objectif de promouvoir l’Economie Sociale et Solidaire auprès des jeunes et de soutenir les initiatives dans le domaine. Au menu, beaucoup de découvertes et un maximum d’idées.

Le risque nucléaire de nouveau en question

Greenpeace a pris possession des lieux à la centrale nucléaire de Tricastin (26) ce matin. Une nouvelle action coup-de-poing médiatique pour dénoncer l’insécurité de l’énergie nucléaire. Voir le récit en direct sur le site de Greenpeace

Lire l’article sur Le Monde / Lire l’article sur Youphil

Et pendant ce temps à Fukushima…

Le 9 juillet dernier, le gérant de la centrale de Fukushima a constaté que le niveau de césium radioactif dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer a été multiplié par 90 en trois jours. Et, Tepco a déclaré à la presse : « Nous ne sommes pour le moment pas en mesure de dire si l’eau contaminée s’écoule ou non dans la mer ».

Et ailleurs…

En Chine, la Société nucléaire nationale chinoise a annulé un projet nucléaire de construction d’une usine de traitement d’uranium dans une ville du sud du pays après des manifestations. Lire l’article sur Le Monde

Le nucléaire n’est pas une mince affaire, alors pour suivre son actualité, il existe :

  • La CRIIRAD (Commission de Recherche et d’Information Indépendantes sur la Radioactivité)

Et, des spécialistes de la question prennent position en faveur d’une sortie du nucléaire comme Bernard Laponche dont je parlais dans un précédent article. Un brin provocateur, il affirme que le nucléaire est le « moyen le plus dangereux de faire bouillir de l’eau chaude ».

Revue de presse – gaz de schiste – 15/07/13

Les récentes déclarations d’Arnaud Montebourg sur les gaz de schiste ont déclenché la surenchère dans les médias.

Avec l’arrivée de Philippe Martin, nouveau ministre de l’Ecologie, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif a jeté un pavé de plus dans la mare, en remettant au cœur de l’actualité le débat autour des gaz de schiste. Ce sujet « écologique », s’il en est un, déchaîne les passions. Chacun y va de sa plume, pour le pire et pour le meilleur. Les articles contradictoires se multiplient.

Fort à propos, Arte a diffusé mardi soir Gasland, un documentaire à charge sur les gaz de schiste aux Etats-Unis. Revoir Gasland sur Arte +7 jusqu’à demain, mardi 16 juillet 2013.

Arnaud Montebourg fait donc appel aux « écologistes responsables » en proposant la création d’une compagnie publique et nationale d’exploitation des gaz de schiste et estime qu’une technologie d’extraction propre pourra faire l’objet de recherche et être ainsi privilégiée. Selon le ministre, cette agence permettrait d’assurer « le financement de la mutation énergétique du pays ». Lire l’article

De l’avis de Jean-Marie Chevalier, professeur émérite à l’Université Paris-Dauphine où il a dirigé le Centre de Géopolitique de l’Energie et des Matières premières sur Marianne.net « actuellement le point de blocage réside dans la rénovation du code minier, qui permettrait de séparer les autorisations d’exploration et d’exploitation ». Et qu’avant de se priver d’une ressource énergétique potentiellement importante, il faut s’assurer des réelles réserves du sous-sol via l’exploration. Puis, si le prix de ces gaz non-conventionnels était estimé inférieur à celui des fournisseurs actuels de la France, le pays aurait tout à y gagner en termes économiques et de négociation. En revanche, il ne faut pas compter sur une baisse des prix à la consommation et sur la réelle opportunité de financement de la transition énergétique grâce à l’exploitation des gaz de schiste.

Audrey Garric sur Le Monde.fr pose la question : « quelles quantités de gaz de schiste dorment réellement sous nos pieds ? ». Bien que les réserves de gaz de schiste soient estimées à 3 900 milliards de m3 en France, rien n’est définitif dans ces chiffres. Car, seuls l’exploration et des tests de production permettent de déterminer à la fois la productivité de chaque puits – sa quantité en hydrocarbures – et le taux de récupération, qui mesure la partie du gisement techniquement extractible. Et, en France, la fracturation hydraulique, seule technique aujourd’hui disponible pour l’exploration et l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste, est interdite depuis la loi Jacob du 13 juillet 2011, en raison de risques pour l’environnement, jugés trop élevés.

Mais, les quantités indiquées en France ont d’ores et déjà été minorées par rapport au 5 100 milliards initialement indiquées en 2011 (- 23 %). Et, les premières estimations de la richesse du sous-sol, sont également remises en cause dans d’autres pays. La Pologne, qui s’était lancée dans des forages exploratoires, a vu ses réserves annoncées divisées par 10. Aux Etats-Unis, les prévisions restent incertaines et les coûts d’extraction ajoutés à l’opposition d’une partie de l’opinion entrent également dans la balance contre les gaz de schiste.

De son côté, l’économiste Thomas Porcher conteste l’intérêt économique de l’exploitation des gaz de schiste et fait valoir sa position. Il n’hésite pas, dit-il,  à « répond[re] à toutes les invitations: celles de tous les médias, mais aussi celles des associations et des mairies, de droite comme de gauche. Les lobbys, eux, ne manquent pas une occasion de faire entendre leur voix ».

Toujours est-il que François Hollande a souhaité clore le débat lors de son discours du 14 juillet en indiquant que, lui président, « il n’y aura pas d’exploration du gaz de schiste ».

Reste qu’il y a eu un sacré buzz pendant 36h pour pas grand-chose de neuf finalement… Dixit le blog « A perdre la raison ».

Pour ma part, lorsque l’on parle de transition énergétique, j’entends changement de paradigme, pas seulement un prolongement des choix économiques énergétiques faits jusqu’à présent. Alors, véritable transition ou écran de fumée ?

Au sujet de cette fameuse transition énergétique, un bel article de Médiapart invite à découvrir l’approche de la transition énergétique d’Amory Lovins, physicien, président et directeur scientifique du think tank Rocky Mountain Institute. La transition énergétique serait non seulement au service du business, mais aussi de la démocratie et de la justice sociale. La question de la décentralisation comme facteur de risque concernant la fiabilité du réseau et l’augmentation des prix de l’énergie n’en est plus une dans l’approche d’Amory Lovins. S’il y a un article à lire aujourd’hui, je vous conseille celui-ci. S’il peut sembler utopiste, il a le mérite d’ouvrir des perspectives.

Pour plus d’articles sur les gaz de schiste, 3 scoop-it veillent :

http://www.scoop.it/t/petrole-et-gaz-de-schiste

http://www.scoop.it/t/stop-gaz-de-schiste-rhone-alpes-nord

http://www.scoop.it/t/schiste2

Lutter contre la pauvreté

Il gèle dehors, les chiffres sur la pauvreté défilent et me font horreur. A l’heure où la violence économique bat son plein avec une crise qui n’en finit pas d’appauvrir les peuples, la Fondation Abbé Pierre publie son 17ème rapport sur le mal-logement en France. Lire l’article sur Alternatives économiques

Et, une nouvelle catégorie de la population se fait de plus en plus remarquer dans les statistiques des associations : les vieux pauvres. Qui sont-ils ? Près d’un million de personnes de plus de 65 ans qui vivent sous le seuil de pauvreté. Et ce chiffre date de 2007. Aujourd’hui, les associations sont particulièrement alarmistes sur le sujet car ces personnes ont tendance à ne pas se manifester par honte. Lire l’article sur Youphil

Lire la suite

Ecologie et démocratie versus croissance et catastrophes climatiques

Titre ambitieux pour cette première revue de presse, je vous l’accorde. Mais, allons-y, je me lance.

Pour commencer, jetez un oeil sur la tribune « Le genre humain, menacé » de Michel Rocard dans Le Monde du 2 avril 2011. Le pic pétrolier est derrière nous, il a eu lieu en 2006. Et, l’avenir de l’homme est clairement menacé si celui-ci ne fait rien pour changer aujourd’hui. Aussi,  » répondre à la crise écologique est un devoir moral absolu » pour nos dirigeants qui pratiquent aujourd’hui la politique de l’autruche.

Ici et là, chacun y va de son ouvrage avec la volonté de faire bouger les choses ou tout simplement de se démarquer dans l’offre surabondante de livres politico-socio-économico-climato engagés. Fabrice Nicolino se demande « Qui a tué l’écologie? » et passe au crible les politiques qu’ils jugent complaisantes de Greenpeace, WWF, France Nature Environnement et de la fondation Nicolas Hulot pour tenter de comprendre pourquoi l’écologie reste au point quasi mort depuis de nombreuses années.

Lire la suite

Manifestation originale anti gaz de schiste sur les Champs-Elysées

A gaz « non conventionnels », protestation inhabituelle. Le collectif Sauvons les riches a organisé à Paris, tôt ce mercredi matin sur les Champs-Elysées, une opération de protestation contre les forages d’exploration à la recherche de gaz de schiste prévus en France. Pour sensibiliser aux dangers de l’exploration des gaz de schiste, le collectif a choisi de brandir chapeaux de cow-boys, chemises texanes et casques de chantier pour faire un clin d’œil au Texas, où est née la polémique sur l’extraction de ces gaz. Présents sous la ville de Fort Worth, ils auraient provoqué une pollution des eaux. Résultat : des résidus du gaz ainsi que des produits chimiques utilisés pour son extraction s’insinuent dans l’eau du robinet. Un scandale dénoncé par le documentariste Josh Fox  dans son film Gasland. Ambiance faux forage et « Sarko, dégaz! ».


Une pétition « Gaz de schiste : non merci! » a été mise en place par José Bové sur http://www.petitions24.net. Pour la signer, cliquez ici .

Une projection de Gasland est prévue le 13 février à Paris.