Changer de vie ici et maintenant, une utopie concrète

 

Un million de révolutions tranquillesLes défricheurs 

Pour ceux qui se demandent comment en tant que citoyens ils peuvent changer la société dans laquelle ils vivent, qui s’intéressent aux initiatives que d’autres citoyens mettent en œuvre partout dans le monde pour créer une société plus solidaire ou pour les autres qui se demandent bien qui peuvent être ces pionniers de nouveaux modes de vie, trois lectures foisonnantes et optimistes, qui donnent des idées et renforcent l’envie d’agir et de s’engager pour le changement social:

  • Un million de révolutions tranquilles de Bénédicte Manier, aux éditions Les liens qui libèrent
  • Les défricheurs, voyage dans la France qui innove vraiment d’Eric Dupin, aux éditions La découverte
  • Le Tour de France des alternatives d’Emmanuel Daniel, aux Editions du Seuil en partenariat avec La Pile, association qui édite Reporterre, le quotidien de l’écologie.

De simples citoyens, aspirant à vivre autrement et mieux dans un monde plus juste, ont décidé de reprendre en main les enjeux qui les concernent au niveau local, sans attendre les politiques publiques. Ils expérimentent, ils innovent et créent dans leur environnement proche le monde qu’ils souhaiteraient voir à grande échelle. Loin de l’utopie, ils réinventent concrètement leur quotidien et s’attachent à faire changer leur monde avec pragmatisme et exigence sociale et écologique.

Ils se détachent du modèle productiviste et consumériste. Ils inventent de nouveaux rapports aux autres, à la politique, à l’économie, à la propriété, à la nature… Ils proposent une alternative au mode de vie et d’organisation contemporains, riche de coopérations, de convivialité, de partage, de démocratie et de joie de vivre.

Les champs investis par cette révolution tranquille et invisible sont aussi vastes que variés : agriculture paysanne, alimentation et circuits de distribution, habitat partagé, éducation populaire, santé accessible à tous, énergies renouvelables, entreprises coopératives…

Dans leurs témoignages, les journalistes ont semblent-ils été surpris de la vitalité de ces actions citoyennes qui se développent dans toutes les régions de France et du monde. Elles ne sont pas forcément connectées entre elles mais ces initiatives répondent toutes à ce même souhait de construire et de vivre dans une société plus juste, plus écologique et plus collaborative.

Ses lectures porteuses d’espoir et de vie pourraient bien faire prendre conscience à chaque citoyen de ses forces et lui donner les moyens à son échelle et selon ses affinités de contribuer à transformer la société. La citation tant répétée de Gandhi « Sois toi-même le changement que tu souhaites voir dans le monde » est encore et toujours d’actualité. N’attendons pas que les autres agissent pour nous car à ce jeu-là on peut s’attendre longtemps.

Lire plus

L’article dédié au livre « Un million de révolutions tranquilles » sur le blog du Monde « Même pas mal »

Lire l’article de Reporterre sur le premier livre de sa collection : « Le tour de France des alternatives »

Lire la critique du livre « Les Défricheurs » par Alternatives économiques

Et je vous invite à relire l’article « Et si l’action locale pouvait changer le monde ?« .

Publicités

Comment rendre votre communication plus responsable ?

De l’information pratique et concrète pour mettre en œuvre facilement et rapidement une communication plus responsable.

Pas forcément besoin de l’engagement de votre direction pour vous lancer. Sur la micro-planète de la communication responsable les choses bougent et vont dans le bon sens. L’information sur le sujet se structure et n’est plus réservée à une petite minorité, elle est accessible à tous. L’objectif à présent est de s’approprier les bonnes pratiques, les conseils de mise en œuvre et parallèlement de les diffuser. Car l’information est au cœur de la communication responsable.

Les bonnes pratiques sont de plus en plus recensées et font l’objet de nombreux guides. Il est parfois difficile de s’y retrouver et la pédagogie n’est pas évidente pour tous. Pourtant, certaines plateformes et certains acteurs du développement durable se démarquent tant par la qualité du contenu diffusé que par le choix du format de diffusion.

Ces bonnes pratiques répertoriées permettent à chacun de se faire une idée du champ des possibilités – tout ou presque est possible en la matière –, d’étudier la faisabilité au sein de son organisation, d’adapter son action aux problématiques rencontrées et de tester « en vrai » l’efficacité des dispositifs imaginés.

Recensement de bonnes pratiques

Le Comité 21 (Rubrique le Comité 21 en actions) communique peu mais les informations diffusées sont plutôt complètes et riches en enseignements. En témoigne la publication du numéro spécial Rapports Développement durable d’Infos 21 fin octobre 2013 et d’un numéro spécial dédié à la communication et au marketing responsable.

La plateforme des bonnes pratiques de communication responsable de l’UDA (Union des Annonceurs) : les entreprises partenaires de la démarche partage leurs bonnes pratiques et témoignent des résultats obtenus. De bonnes idées sont à piocher ici et là comme la mise en place d’un panneau d’information développement durable pour les salariés de Monoprix. Un panneau qui donne de la visibilité au développement durable et donne des éléments concrets pour s’approprier les problématiques dédiées. Il s’agit d’information pas de énièmes bons gestes à mettre en pratique.

Le guide québécois de la communication responsable propose un état des lieux de la communication responsable au Québec et donne des pistes de réflexion sur la mise en place d’une communication responsable. Ce rapport fait notamment le point sur l’émergence d’agences de communication sur le créneau de la responsabilité sociétale et du développement durable.

Le site de l’Ademe consacré à l’éco-communication est un site ressource indispensable. Ci-dessous la vidéo du site expliquant la communication responsable :

Mise en pratique concrète

Monoprix propose également des petits guides thématiques de consommation responsable qui valent le détour et surtout donnent des idées.

Analyse des pratiques

Le blog Sircome analyse les pratiques de communication sur l’environnement, le DD et la RSE.

C’est un début de pistes à explorer. En espérant qu’elles soient de plus en plus nombreuses et fassent parler d’elles.

J’ai lu pour vous : La Troisième Révolution industrielle de Jérémy Rifkin

Bénévole pour les Amis de la Terre à Paris, j’ai récemment écrit un article pour leur journal La Baleine. Retrouvez-moi dans le numéro de mars 2013 dédié à la transition énergétique, en page 15 dans la rubrique Coin des livres. J’y présente l’ouvrage La Troisième Révolution industrielle de Jeremy Rifkin, qui propose sa vision de la transition énergétique.

Penser autrement, c’est maintenant – A lire #3

Aujourd’hui, il devient indispensable de penser autrement dans toutes les sphères de la société, économique, politique, culturelle, sociale et privée afin de changer notre modèle de développement et de le reconstruire sur des bases plus saines. Il faut repenser notre individualité et notre rapport à la société, à notre environnement plus ou moins proche. Programme ambitieux s’il en est un. Alain Touraine a relevé le défi dans son ouvrage « Penser autrement ».

Lire la suite

Emission Yourope spéciale décroissance sur Arte

L’émission d’Arte, Yourope dresse un état des lieux sur la décroissance en Europe.

Au programme, la conférence des décroissants à Venise avec des intervenants du monde entier dont l’économiste Serge Latouche et Rob Hopkins à l’initiative des villes en transition en Grande Bretagne.

Berceau du mouvement Villes en transition, Totnes a engagé sa transition depuis 2006 et l’initiative s’applique dans tous les domaines de la vie économique et sociale. Saviez-vous également que la ville de Bristol a notamment créé une nouvelle monnaie locale, la Bristol Pound?

Lire la suite

Sortir nos objets de l’obsolescence programmée

Comment sortir nos objets de l’obsolescence programmée ? Tel était le thème de l’Alter Mardi de ce 16 octobre 2012 à la mairie du 14ème arrondissement de Paris.


Smartphone apaisé, notices de réparation, extension de garantie des produits à 10 ans, imprimantes 3D, manifeste de la réparation, responsabilisation des consommateurs, telles sont les solutions écologiques et solidaires qui ont été proposées ce soir-là par les quatre intervenants : Laura Caniot, chargée de mission prévention des déchets au CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets), Jean-Louis Cissé, directeur du développement et directeur commercial d’ATF Gaia, Damien Ravé, fondateur de www.commentreparer.com et directeur web du Groupe SOS et Morgan Segui, porteur du projet Fairtrade Electronic.

Lire la suite

Le scandale du gaspillage alimentaire

Dimanche soir dernier le 3 juin était diffusé le premier volet de la série documentaire de France 5 sur le gaspillage et les scandales alimentaires. Les quantités de nourriture jetées chaque année sont effarantes. En cause, un système économique où il est plus rentable de jeter que de donner.

Au cours du reportage, on  apprend notamment et j’en ai été plutôt choquée que les dates limites de consommation incitent les grandes enseignes de supermarché à jeter leurs produits environ 7 jours avant la date limite de consommation pour montrer la réelle fraîcheur des produits vendus.

Une aberration contre laquelle certains s’engagent en mettant en place des systèmes alternatifs efficaces. A nous de nous demander pourquoi ces solutions ne deviennent pas la norme.

Lire la suite

Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, Hervé Kempf – A lire #2

Au sortir de ce livre, vous aurez la conviction que la situation actuelle n’est pas inéluctable et que changer le monde dans lequel nous vivons n’est pas impossible. Et même, paraît-il qu’il n’est pas encore trop tard…Je ne pourrais pas faire mieux que le site cdurable.info qui parle très très bien de cet ouvrage, disponible en poche pour la modique somme de 6,50 euros.

Travailler, moi ? Jamais ! de Bob Black – A lire #1

J’ai récemment lu un petit livre au titre provocateur mais jubilatoire : « Travailler, moi ? Jamais ! » de Bob Black aux éditions l’Insomniaque.

Bob Black, Travailler, moi jamais

La révolution ludique de Black vue par Marianne 2

Il s’agit d’une sorte de manifeste à charge contre le travail dans sa définition actuelle. Travailler devrait être une fête, un jeu propice à l’épanouissement et à l’enrichissement de la connaissance. Au lieu d’être source de créativité, le travail conduit tout simplement à la misère morale et intellectuelle.

Lire la suite

Le nucléaire a-t-il encore de beaux jours devant lui ?

On nous répète à l’envie que le nucléaire représente l’avenir industriel de la France et que voit-on aujourd’hui dans les médias ? : Le numéro 1 mondial du nucléaire, Areva pour ne pas la nommer, présente un plan d’économies sévères pour redresser ses comptes. Et bien sûr, une bonne nouvelle n’arrivant pas seule, l’emploi ne sera pas épargné… Pour couronner le tout, Areva a demandé une suspension de cotation en Bourse.

En finir avec le nucéaire, pourquoi et comment

Un ouvrage dans les librairies en ce moment.

Une activité qui prévoit des licenciements est, il me semble, loin d’être porteuse en terme de croissance. De bonnes perspectives d’avenir en somme !

En savoir plus :

La plan d’économies d’Areva suscite des réactions multiples

Prise de position sur le nucléaire par Bernard Laponche, physicien nucléaire et polytechnicien : la France est dans l’erreur.