Sortir nos objets de l’obsolescence programmée

Comment sortir nos objets de l’obsolescence programmée ? Tel était le thème de l’Alter Mardi de ce 16 octobre 2012 à la mairie du 14ème arrondissement de Paris.


Smartphone apaisé, notices de réparation, extension de garantie des produits à 10 ans, imprimantes 3D, manifeste de la réparation, responsabilisation des consommateurs, telles sont les solutions écologiques et solidaires qui ont été proposées ce soir-là par les quatre intervenants : Laura Caniot, chargée de mission prévention des déchets au CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets), Jean-Louis Cissé, directeur du développement et directeur commercial d’ATF Gaia, Damien Ravé, fondateur de www.commentreparer.com et directeur web du Groupe SOS et Morgan Segui, porteur du projet Fairtrade Electronic.

Lire la suite

L’Alter Eco Festival 2012, un festival éco-conçu

Au programme de la troisième édition de l’Alter Eco Festival, de la musique, du commerce équitable, du développement durable, de la sensibilisation à la protection de l’environnement et de la convivialité pour mot d’ordre.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de vivre cet évènement qui semble particulièrement festif et fédérateur. Organisé par Alter Eco, acteur majeur du commerce équitable en France, rien ne semble laissé au hasard, avec entre autres un village associatif rassemblant des partenaires de choix pour la sensibilisation au commerce équitable et au respect de l’environnement, le choix de d’une restauration bio, locale et équitable, la mise en place du tri sélectif, la sensibilisation des artistes et prestataires aux éco-gestes, un Bilan Carbone© et la compensation des émissions générées par un programme de reforestation en Amazonie Péruvienne, etc.

Lire la suite

Le Cradle to Cradle enfin publié en France

La traduction française du best-seller Cradle to Cradle est arrivé dans les librairies françaises. Ce concept d’écologie industrielle « nouvelle génération » encore peu connu en France peut se résumer ainsi : rien n’est déchet, tout est nutriment. L’idée phare est qu’un jour tout ce que produira l’humain pourra littéralement être mangé ou tout du moins digéré sous forme biologique ou technologique, éliminant jusqu’à la notion même de déchets. (extrait de la préface de l’ouvrage)

Lire la suite

Prêt à jeter, un documentaire sur l’obsolescence programmée…

… ou comment nous avons fabriqué notre société de consommation.
Dans ce document, une question est posée et a retenue mon attention : Où est l’éthique lorsque l’on conçoit un produit pour qu’il tombe en panne? Car c’est effectivement ce qu’il se passe, les produits sont en majeur partie fabriqués pour une durée déterminée au-delà de laquelle il faut les jeter et racheter un produit neuf. Cette logique d’obsolescence programmée conduit à un gaspillage monumental et surtout à la pollution des pays du Tiers-Monde qui reçoivent tous les déchets dont nos sociétés capitalistes ne savent plus que faire. Le discours de la croissance à tout prix montre ici ses limites. Serge Latouche, interviewé dans le reportage, porte une révolution culturelle provocante : la décroissance. Ce concept s’appuie sur une volonté de sortir d’une logique de la démesure. Il s’agit de réduire son empreinte en consommant moins et mieux, en limitant le gaspillage. Ainsi, l’individu se libère du temps libre pour développer d’autres formes de richesses telles que le savoir et l’amitié parmi d’autres.

« Cradle to Cradle » – Une nouvelle marque certifiée

Selon la vision de l’architecte et styliste industriel William McDonough et du chimiste allemand Michael Braungart dans leur ouvrage « Cradle to cradle » (un nouveau concept marketing est né!), tous les produits fabriqués doivent être totalement recyclables ou biodégradables afin de pouvoir être réutilisés, enfouis, compostés ou incinérés sans risques.

Pour concrétiser leur philosophie, le livre est imprimé sur un « papier » fait de résines plastiques et de substances inorganiques qui est imperméable et solide mais intégralement recyclable. A quand la lecture dans son bain, d’un livre pas forcément fait pour bébé!

La marque de certification C2C est née de ce mouvement pour le recyclage en boucle. Plutôt que de chercher à réduire la consommation, il veut susciter une nouvelle révolution industrielle : il s’agirait de réinventer les processus industriels afin de produire des solutions propres et de créer une industrie où « tout est réutilisé – soit retourné au sol sous forme de ‘nutriments biologiques’ non toxiques, soit retourné à l’industrie sous forme de ‘nutriments techniques’ pouvant être indéfiniment recyclés ». L’objectif est de remodeler l’industrie et l’architecture en imitant l’équilibre des écosystèmes naturels. Cela peut sembler un rêve impossible, mais des sociétés du Fortune 500 qui savent ce qu’elles veulent travaillent déjà avec lui.

Pour en savoir plus

Un site Internet, guide de l’éco-conception

L’association Orée lance une plateforme dédiée à l’éco-conception avec le soutien de l’Ademe et de plusieurs partenaires. Ce site Web interactif s’adresse aux chefs d’entreprise novices ou avertis. Il met en avant des informations pratiques et des expériences de PME.
Rendez-vous sur http://ecoconception.oree.org/