Ma sélection TV/radio de la semaine du 14 au 20 février 2015

Documentaire, le Bonheur au travail de Martin Meissonnier

Documentaire, le Bonheur au travail de Martin Meissonnier

Entreprise responsable, bonheur au travail, intrapreneuriat, précarisation des classes moyennes, le programme est dense.

Dans la semaine, le documentaire de Frédéric Brunnquell, « Classe moyenne, des vies sur le fil », feuilleton intime en 3 volets, qui donne la parole aux familles des classes moyennes que la crise précarise toujours plus, sera diffusé sur Arte. Côté radio, France Culture consacre plusieurs émissions au monde de l’entreprise dans le cadre d’une semaine dédiée avec notamment une émission sur l’intrapreneuriat, une autre sur l’entreprise responsable. Le travail sera également à l’honneur avec la présentation du documentaire « Le bonheur au travail » sur France Inter.

LUNDI :

15h sur France Culture

L’émission « Modes de vie, mode d’emploi » présente l’intrapreneuriat : je crée une boîte dans ma boîte avec Véronique Bouchard, l’auteur du livre Intrapreneuriat : innovation et croissance : entreprendre dans l’entreprise aux éditions Dunod.

20h05 sur France Inter

Kathleen Evin dans l’Humeur vagabonde recevra Martin Meissonnier pour son documentaire « Le bonheur au travail ». Diffusion sur Arte le 24 février à 20h50.

MARDI :

15h sur France Culture

L’émission « Tout un monde » revient sur la longue marche vers l’entreprise globalement responsable en présence d’Olivier Maurel, professeur associé à l’université Paris XII Val-de-Marne et consultant du CCFD-Terres Solidaires et de Nayla Ajaltouni, coordinatrice du collectif Ethique sur l’éthique.

20h50 sur Arte

Le documentaire « Classe moyenne, des vies sur le fil » se consacre à quatre familles à Lille, Nancy, Lyon et Paris qui font partie de la « petite classe moyenne » comme l’appelle le réalisateur Frédéric Brunnquell. Cette petite classe moyenne fait toujours partie de la fameuse classe moyenne mais fait face à une précarisation croissante. Pour ces familles, travailler plus pour gagner plus ne veut plus rien dire. Seule planche de salut, leur capacité de résilience qui leur permettra de s’adapter en permanence aux situations qui évoluent et à cette crise qui dure…

Bonne semaine.

Pour l’environnement, on passe à l’acte? – revue de presse du 14 au 24 octobre

Protéger l’environnement, chacun le fait à sa manière : en dénonçant les pratiques qui lui portent atteinte, en recyclant, en réparant, en faisant du vélo, etc. Le tout est de passer à l’action.

TRANSITION_Suivez l’aventure Eotopia lancée par Benjamin et Yazmin sur les terres agricoles de Gérard à Hounoux dans l’Aude : un projet de communauté sans argent, éco-lieu végétalien où « tout sera gratuit, dénué d’échanges commerciaux ».

Le système d’exploitation libre Emmabuntüs, né dans une communauté Emmaüs et conçu pour le reconditionnement d’ordinateurs,  est peu à peu devenu une solution pour d’autres associations de lutte contre la pauvreté et la fracture numérique. Emmabuntüs ou l’informatique au service de l’humanitaire.

Faites un petit tour dans les coulisses de la ressourcerie l’Interloque en plein cœur de Paris : à la fois centre de tri et boutique, l’endroit privilégie autant que possible le réemploi, plus écolo que le recyclage.

Après les composteurs d’immeubles, un compost de quartier vient d’être mis en place dans le jardin de la maison des associations du 12ème arrondissement de Paris, ouvert à tous les habitants du quartier qui le souhaitent, sur inscription.

Compost de quartier - Paris 12ème

Compost de quartier – Paris 12ème

Réparer pour moins jeter, tel est le concept des repair cafés. Lieux stables ou éphémères, ce sont des lieux de rassemblement où se côtoient professionnels et bénévoles experts en réparation et les citoyens que la démarche attire.

ENVIRONNEMENT_ Dans la sélection alternative de la semaine d’Anne-Sophie Novel sur son blog « Même pas mal » du Monde, découvrez l’impressionnante vidéo extraite du documentaire Chasing-Ice qui relate la fonte d’un glacier. Et pleins d’autres choses encore.

 

L’Ademe a sélectionné pour nous les temps forts de la semaine. Au programme : journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, adoption de la loi sur la transition énergétique, familles à énergie positive, étude prospective sur la gestion des déchets d’emballages et de papiers graphiques à l’horizon 2030.

Dans le cadre de sa campagne sur la pêche au thon, Greenpeace dénonce les méthodes des pêcheurs de thon avec une vidéo d’un lanceur d’alerte sur la réalité de ce qui se passe en mer.  A ce propos, je vous invite à revoir la BD de Pénélope Bagieu sur le chalutage profond réalisée pour l’association Bloom (qui œuvre pour la conservation marine au travers la sensibilisation et la médiation scientifique des problématiques environnementales).

 

Mort de Suni et avec lui, le dernier espoir de survie d’une espèce de rhinocéros blancs.

TRAVAIL_Et si on imaginait la fin de l’emploi? nous propose la chronique de Vincent Liegey sur Reporterre. De son côté, dans son article « 10 pistes pour réinventer le travail », Anne-Sophie Novel fait la synthèse d’interrogations et de réflexions autour de l’emploi et du travail de demain. Un ouvrage y a attiré mon attention « Eloge du carburateur » de l’ex-universitaire américain Matthew Crawford qui a tout plaqué pour ouvrir un atelier de motos, présenté comme un essai jubilatoire sur la notion de travail.

AGRICULTURE_Des paysans de la Confédération paysanne sont en grève de la faim depuis le 15 octobre pour soutenir une agriculture de proximité. En effet, le changement des conditions d’octroi des subventions de la Politique agricole commune (PAC) et la Loi d’avenir agricole a la fâcheuse tendance à exclure les petits paysans et à faire la part belle aux grosses exploitations industrielles.

MOBILITE_L’usage du vélo à grande échelle pour remédier à la pollution. Un condensé d’initiatives du classique service de livraison à vélo au Sperm bike pour les livraisons de la banque de sperme de Copenhague par le blog du Monde, lesdébatsdudd.

SITE A DECOUVRIR_On passe à l’acte, un site qui met en valeur les initiatives positives des citoyens qui passent à l’action pour une société plus écologique et solidaire. Des projets vivants, à taille humaine et inspirants. Mention spéciale pour le bandeau qui défile en page d’accueil et qui présentent les portraits de ceux qui ont décidé de passer à l’acte.

Quelle place pour l’écologie? – Revue de presse du 6 au 12 octobre 2014

La semaine passée, j’ai sélectionné quelques infos pour vous. Dans cette revue, on parle consommation collaborative, transition énergétique, écologie, travail, économie, mobilité.

INITIATIVES_ Les fruits du voisin consiste à échanger des fruits entre voisins. L’opération a particulièrement bien pris à Fontenay-les-Briis dans l’Essonne où l’on troque non seulement les fruits, mais aussi les légumes, les confitures et les boutures, un vrai troc végétal.

L’échange entre voisins porte aussi sur les outils de bricolage ou de jardinage, des ustensiles de cuisine, des livres, un accès WiFi, etc… En témoigne les 100 sites existants, recensés par le blog de la consommation collaborative. Mention spéciale pour le projet suisse Pumpipumpe découvert sur le blog Ecoloinfo, traduit par « prête moi ta pompe à vélo », qui invite à coller sur sa boîte aux lettres des stickers indiquant les objets que l’on veut bien à prêter à ses voisins. Non seulement pratiques, les autocollants sont vraiment sympas.

Pumpipumpe

Le Fairphone, smartphone équitable est-il une alternative crédible ? C’est la question que pose le site Eco-sapiens, sur une actualité originale du site Ecoconso.be.

EVENEMENTS_Lundi soir 6 octobre, Reporterre organisait une rencontre sur le thème porteur d’espoir de « L’écologie au cœur de la reconstruction politique ». Au programme, une réflexion sur la nécessaire reconstruction voire refondation de la politique. Le succès a été au rendez-vous avec un théâtre Dejazet qui a fait salle comble. Lire le compte-rendu

Mardi et mercredi 7 et 8 octobre, le Forum du nouveau monde organisé par l’OCDE s’interrogeait sur l’avenir du travail, sur ce que devient l’innovation et son rôle dans le changement de nos sociétés, sur l’Europe de demain et sur l’importance de pérenniser le progrès humain et renforcer la résilience. Beau programme. Le débat d’idée, sera-t-il poursuivi d’actions cohérentes et réellement porteuses d’avenir ?

ENTREPRISE_Mardi toujours, la Tribune a dressé le portrait type du patron français selon une étude menée par l’Institut français du gouvernement des entreprises (IFGE, créé par l’EMLYON Business School) entre 1992 et 2012 : homme, 53 ans, formation d’élite. La voilà la raison du blocage relatif à l’évolution des modes de production et des pratiques managériales. Ils viennent tous du même sérail, sont tous formés aux mêmes méthodes et reproduisent les mêmes schémas et organisations d’entreprise. Le mode de pensée capitaliste est ainsi reproductible à l’infini.

ENERGIE_Le débat sur la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim refait surface à l’heure où les parlementaires discutent du projet de loi de transition énergétique. Profitons-en pour signer la pétition, pour que le chef de l’Etat français honore son engagement pris lors de la campagne présidentielle de 2012.

Ce fameux projet de loi ne fait d’ailleurs pas l’unanimité au sein des ONG qui doutent de ses réelles avancées. Décryptage par Novethic

Dans son ouvrage « Gaz de schiste, le vrai du faux », Olivier Blond, journaliste invite à s’interroger sur l’opportunité de l’exploitation des gaz de schiste au regard de la véritable ruée vers l’or dont certains Etats américains ont fait l’objet.

MOBILITE_La couverture médiatique n’est pas la même que pour le Mondial de l’automobile bien sûr, mais quelques voix s’élèvent en faveur d’une autre approche de la mobilité. L’ouvrage « Critique de la raison automobile » de Florent Bussy propose de remettre l’automobile à sa place. Pour mieux comprendre ce que cela signifie, lisez son interview ici. Philippe Descamps quant à lui, livre dans le Monde diplomatique de septembre un article intitulé Plaidoyers pour la bicyclette qui explique entre autres les raisons du désamour des Français pour la bicyclette.

PHOTO CHOC_Ce n’est pas du Paris Match mais cela produit son effet ces photos bouleversantes de pollution plastique aux Maldives qui montrent un envers du décor loin d’être idyllique et de 35 000 morses réfugiés climatiques, entassés sur une plage d’Alaska faute de banquise.

35 000 morses réfugiés climatiques sur une plage d’Alaska faute de banquise

SITE WEB_ http://www.nuitfrance.fr : un site dédié à la lutte contre la pollution lumineuse que nous fait découvrir le blog Ecoloptimiste, chroniques de l’écologie heureuse.

L’ECONOMISTE JEAN GADREY prend la parole_Je terminerais par cette grande et grave question posée par  l’économiste Jean Gadrey dans le Monde diplomatique d’octobre : Faut-il vraiment payer toute la dette ?

Ce même Jean Gadrey qui ne cache pas sa consternation vis-à-vis du modèle économique high-tech et productiviste, prôné par Jeremy Rifkin dans son nouveau livre « La nouvelle société du coût marginal zéro ».

plaidoyer pour l'herboristerieNATURE_Un ouvrage a récemment attiré mon attention en librairie : Plaidoyer pour l’herboristerie qui invite à comprendre et défendre les plantes médicinales en tant que médecine alternative et naturelle. Il oriente, et c’est ce qui m’a plu, vers les outils nécessaires pour apprivoiser les plantes et l’herboristerie.

 

Travailler, moi ? Jamais ! de Bob Black – A lire #1

J’ai récemment lu un petit livre au titre provocateur mais jubilatoire : « Travailler, moi ? Jamais ! » de Bob Black aux éditions l’Insomniaque.

Bob Black, Travailler, moi jamais

La révolution ludique de Black vue par Marianne 2

Il s’agit d’une sorte de manifeste à charge contre le travail dans sa définition actuelle. Travailler devrait être une fête, un jeu propice à l’épanouissement et à l’enrichissement de la connaissance. Au lieu d’être source de créativité, le travail conduit tout simplement à la misère morale et intellectuelle.

Lire la suite